Rêve ou réalité?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Eldoniel
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 28/11/2010
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Rêve ou réalité?
Après que l'idée m'ait trotté dans la tête pendant un moment, je me suis finalement décidé à écrire ce petit texte, très court mais bel et bien fini. Il y a surement place à une amélioration, je suis ouvert aux critiques qui iront dans ce sens.

Attention, le sujet abordé peut éventuellement choquer.


Rêve ou réalité?

Y'a beaucoup de monde à la terrasse de ce café... Qu'est ce que je fous là déjà?
Un café sur ma table... Je devais être bien perturbé en arrivant, parce que j'ai horreur du café...
Je regarde autour de moi. A la table à côté de la mienne, y'a trois mecs d'une trentaine d'année, en train de siroter une bière en rigolant. A gauche, un couple d'amoureux, qui se bécote en partageant un genre de milkshake. Un garçon est à la table près de la route, et prends les commandes d'un vieux couple de retraités.
Et puis il y a elle. Entre les deux couples, seule à sa table. Elle me fixe intensément, ses yeux bleus semblent presque lumineux. La jambe gauche repliée contre elle, le pied sur sa chaise, ses lèvres finement tintées de rouge, où se dessine un léger sourire, enserrent la paille de son verre. Jus de pamplemousse, ou orange sanguine peut-être.
Je la détaille un peu plus du regard. Son visage est doux, un ovale encadré de longs cheveux bruns-noirs lui tombant jusqu'aux épaules. Son débardeur rouge vif et son short en jean's mettent en valeur des formes bien prononcées, peut-être un très léger surplus, mais dont elle sait apparemment bien jouer. Sa peau est blanche et lisse, et je suis pris de l'irrépressible envie de la toucher ne serait-ce qu'une seconde...
Elle vient de finir son verre sans détacher son regard de mon visage. Je me lève alors, et m'approche de sa table.
« Bonjour... » dis-je en m'asseyant sur une chaise près d'elle.



On sort d'une salle de ciné. Il fait nuit, et les lumières de la ville brillent de tous leurs feux. Je sais même plus quel film je viens de voir. Je sais juste que c'était avec elle. Elle avait son épaule posée sur la mienne pendant toute la séance, je peux presque encore la sentir. Là je sens sa main dans la mienne, elle marche à mes côtés, se remémore le film en riant. Elle est vraiment superbe quand elle rit. Et je ris aussi.
Ça doit faire quelques jours qu'on est ensemble... ou peut-être quelques semaines. Je sais plus, le temps s'écoule différemment depuis que je l'ai rencontrée.
Quelques minutes plus tard, on est assis à la table d'un café. En fait, exactement là où on s'est rencontrés. Je tiens toujours sa main par dessus la table, en-dessous elle caresse ma jambe avec la sienne. Et puis elle se penche au dessus de la table, toujours radieuse, et m'embrasse tendrement. Je ne sens plus que ça, ses lèvres contre les miennes, je lui rends son baiser et plus rien d'autre n'existe...



Je viens de rentrer. Elle m'attendait chez moi. Chez nous. Elle me saute dessus à peine la porte refermée sur moi, m'embrasse à pleine bouche. Quoique j'aie fait aujourd'hui, elle me le fait instantanément oublier. Rapidement envahis par une chaleur qui n'avait rien à voir avec la température de mon appart', on commence à se déshabiller mutuellement, à toute vitesse. On n'essaie même pas de se diriger vers la chambre, on s'allonge nus sur le sol, au milieu du tas de vêtements dont on vient de se débarrasser.

Là, on est au lit. Assise à califourchon sur moi, elle ondule lascivement son corps à l'harmonie parfaite. Et je la caresse autant que je peux, et je la regarde à m'en rendre aveugle. Je pourrais bien ne plus jamais voir après ça. Je me sens bien, tellement, tellement bien...
Elle finit par s'effondrer sur moi, haletante. Nous ne mettons pas longtemps à nous endormir.



« Bip... bip... bip... bip... bip... »
Le réveil? Non, pas maintenant... Reste avec moi encore un peu.

C'est pas le réveil. Y'a un truc qui va pas. Je sens rien.
J'ouvre les yeux. Un plafond blanc. J'arrive pas à bouger. Bordel, où je suis? Qu'est ce qui se passe?
C'est pas le réveil. C'est un cardio. Et c'est sur moi qu'il est branché.
Y'a un homme en blouse blanche qui est là, il me regarde, il m'ausculte. J'arrive pas à parler, j'arrive pas à bouger.
Qu'est ce que je fous là? Ça me revient... la voiture. L'accident. Au fur et à mesure que je me souviens, mes souvenirs d'elle s'effacent.
Merde...
Merde.
Ramenez-moi près d'elle.
Rendormez-moi.
Libérez-moi.

Tuez-moi.
Voir le profil de l'utilisateur
Rêve ou réalité?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ligne d'occupation des trains comme dans la réalité
» Le 23 mai Varadero me voilà/et c'est grâce à vous/retour à la réalité
» Secret Story Rpg (toutes les saisons)
» Patch reseau thompson mythe ou réalité ?
» La facture "unique" IDEO est enfin une réalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stories World :: Les histoires inventées :: Histoires fantastiques :: Histoires drame-