Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Dunamis
avatar
Messages : 262
Date d'inscription : 01/08/2009
Age : 31
Localisation : Au milieu d'une grande aventure
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Enfin enfin pour la fin heureuse après c'est sur que ça dépends le point de vue je suis d'accord, mais bon quand même!
Enfin bref moi si tu as des bêtisiers ou d'autre trucs à proposer je suis preunesse et puis j'attends ta nouvelle histoire, moi je vais poster la suite de Destin magique! ^^
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-crepuscule.actifforum.com/forum.htm
Lorien
avatar
Admin
Messages : 121
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 31
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Mort de rire la fin, ça c'est original au moins ^^
Voir le profil de l'utilisateur http://fanfictionandstories.forum-actif.net
loup_alpha
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 04/08/2009
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Ils sont tous mort et ça te fait rire ? psychopathe ! ^^
Sinon, euh j'ai pas de bêtisier, même si maintenant j'ai envi d'en faire un, sans vraiment savoir comment... mais, j'ai... ça !


Vous êtes heureux que cette aventures ait prit fin ‭?
Vous en aviez marre de lire toute ces absurdités ‭?
Vous pensiez pouvoir reprendre une activité normale ‭?


Recommencez à trembler‭… ‬car on y r’tourne,‭ ‬sauf que cette fois,‭ ‬c’est pas pareil que la dernière fois.
Mwahaha‭ ‬2‭…‬Le retour de la vengeance du dragon de l’apocalypse de la mort qui fait mal,‭ ‬résurrection...
On vous ferra chier jusqu’au bout ‭!
Et même plus‭…


Mwahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahaha‭…



Chapitre‭ ‬15‭ ‬:‭ ‬Monter là-haut,‭ ‬paradis,‭ ‬peser des âmes et autres choses mystiques



La Mort s’assit dans son crâne volant,‭ ‬elle prit les rênes,‭ ‬jetant un dernier regard,‭ ‬noir‭ (‬car sans yeux‭) ‬à ceux qui n’avaient pas rit à son humour...‭ ‬mortel,‭ ‬puis elle vociféra:

-‭ ‬On s’recroisera,‭ ‬vous f’rrez moins les malins quand on s’rra entre quatre zyeux.

Elle se pencha hors de son‭ ‘‬carrosse de l’apocalypse’et regarda vers l’arrière pour juger la distance qui lui restait,‭ ‬elle tira sur les rênes,‭ ‬le carrosse avança,‭ ‬et fut stopper par un arbre‭ ‬:

-‭ ‬Bandes d’incapables d’abrutis,‭ ‬de pourriture volante,‭ ‬si je vous avez pas déjà crever les yeux,‭ ‬je l’aurai refait,‭ *‬grrr‭*


La mort finit par décoller,‭ ‬se rapprochant lentement de‭ ‬Paradyzs Cloud,‭ ‬enfin lentement...
c’est parce que c’est loin,‭ ‬mais sinon,‭ ‬elle fonçait bien au delà des vitesses stellaires autorisées,‭ ‬mais là n’est pas la question.‭ ‬Ahh,‭ ‬j’y pense,‭ ‬si vous avez le nez qui coule,‭ ‬mal à la tête,‭ ‬et que vous êtes parcourues de frissons,‭ ‬faut pas s’inquiéter,‭ ‬c’est juste la malédiction de la faucheuse pour ceux qui n’ont pas rit à son humour.‭ ‬Si vous avez ce genre de symptômes mais que vous n’êtes pas fixer,‭ ‬il y a aussi quelques effets secondaires comme,‭ ‬poussée de tentacules dans les oreilles,‭ ‬la peau qui part en lambeaux un peu partout et des espèces de criquets tout noirs qui vous sortent des veines.‭ ‬Voilà,‭ ‬pas qu’on dise que je ne vous‭ ‬aie pas prévenu.

La mort atteignait les nuages,‭ ‬et surtout...‭ ‬Le nuage,‭ ‬charriant son flot‭ ‬d’âmes damnées‭ (‬généralement caractérisé par la syllabe qu’on pourrait ajouter avant ce dernier mot‭)‬.‭ ‬Saint Pierrot vit que la Mort arrivait,‭ ‬il allait encore avoir beaucoup de boulot,‭ ‬il alla faire chercher Asru,‭ ‬qui bien sur n’était pas chez lui,‭ ‬malgré ses...‭ ‬recommandations,‭ ‬donner des ordres c’est pas top niveau karma,‭ ‬alors il faut savoir jouer avec les mots d’ailleurs on ne‭ ‬dit pas un nain,‭ ‬on dit‭ ‘‬quelqu’un de verticalement pas aidé‭’‬...‭ ‬quoi que...‭ ‬enfin on s’égare.‭

Pierrot regarda la file qui déjà s’avançait devant lui,‭ ‬et qui se prolongeait à perte de vue,‭ ‬lui semblait-il.‭ ‬Asru n’étant pas là,‭ ‬il allait lui-même devoir guider La Mort,‭ ‬il regarda la personne devant lui:

-‭ ‬J’suis désolé,‭ ‬mais va falloir patienter un moment:


Il se retourna,‭ ‬verrouilla la grande porte à quelques pas derrière lui,‭ ‬il revint vers la file,‭ ‬et déjà des protestations s’élevaient,‭ ‬il grimaça et dit d’une voix forte,‭ ‬mais dans laquelle on pouvait sentir la lassitude:

-‭ ‬Désolé,‭ ‬mais j’essaye de faire mon travail‭ ! ‬J’suis seul pour un boulot qui se fait à deux,‭ ‬alors j’fait c’que j’peux‭ ! ‬Alors vous vous calmez,‭ ‬de toute façon,‭ ‬vous avez du temps devant vous.‭
Ahh Asru,‭ ‬tu‭ ‬trouveras toujours le moyen d’me faire chier‭…


Il avait‭ ‬marmonné la dernière phrase en s’éloignant,‭ ‬le mécontentement rependit le long de la file alors‭ ‬qu’ils voyaient passer le porteur des clés,‭ ‬mais il ne prit pas la peine de réexpliquer quoi que ce soit.‭ ‬Il se dirigea au‭ «‬ quai ‭» ‬de La Mort,‭ ‬qui attendait en hauteur,‭ ‬elle salua Pierrot d’un bras levé,‭ ‬il fit de même,‭ ‬et la regardant il lui cria en accompagnant des gestes qui vont bien:‭

-‭ ‬Vas-y descend,‭ ‬descend,‭ ‬ouais,‭ ‬c’est ça encore,‭ ‬vas-y t’a d’la marge‭ !! ‬Braque un peu par là‭… ‬Euhh Nan,‭ ‬de l’autre coté pardon,‭ ‬ouais,‭ ‬encore un peu‭… ‬Ah t’es allé un peu trop loin,‭ ‬reviens,‭ ‬voilà nickel‭ ! ‬Descend encore,‭ ‬encore,‭ ‬stop‭ !! ‬Maintenant recule vers moi,‭ ‬t’a encore cinq bon pieds,‭ ‬vas-y,‭ ‬stop‭ ! ‬Parfait.

Pierrot alla retrouver La Mort alors que celle-ci s’extirpait de son carrosse,‭ ‬Pierrot leva la main,‭ ‬La Mort fit de même et un étrange balais se déroula‭… ‬leurs mains claquèrent l’une contre l’autre,‭ ‬avant de revenir en arrière,‭ ‬ce fut alors le dos de leurs mains qui se rencontrèrent.‭ ‬Puis ce furent leurs poings,‭ ‬d’abord l’un contre l’autre,‭ ‬puis l’un au dessus du deuxième,‭ ‬ils inversèrent les rôles et refrappèrent leur poings de face,‭ ‬les laissant l’un contre l’autre après impacte,‭ ‬ils effectuèrent avec une rotation,‭ ‬ils reculèrent ensuite leur mains,‭ ‬et frappèrent leurs paumes en hauteur avant de retourner leurs bras pour frapper leurs mains plus bas.‭ ‬Ils étaient alors l’un à coté de l’autre,‭ ‬ils écartèrent leurs bras,‭ ‬plier en angle droit vers le bas,‭ ‬ils se penchèrent sur le coté faisant un tour sur eux même dans cette étrange posture.‭ ‬Une fois qu’ils se firent de nouveau face,‭ ‬ils positionnèrent un avant bras parallèlement au sol l’autre coutre posé sur‭ ‬leurs mains.‭ ‬Les avant bras alors perpendiculaires,‭ ‬ils envoyèrent leurs mains sur l’épaule de l’autre en mimant en bruit de serpent‭ (‬seul bruit reconnaissable depuis le début de leurs‭… ‬salutations‭)‬.‭ ‬Ils joignirent ensuite leur mains,‭ ‬attrapant le pouce de l’autre,‭ ‬ils s’attirèrent l’un contre l’autre,‭ ‬abatant leur autre mains dans le dos,‭ ‬enfin,‭ ‬ils se relâchèrent et sautèrent l’un vers l’autre torse bombé en avant.

Ils reprirent leur souffle:

-‭ ‬Ahh Pierrot,‭ ‬ça fait toujours plaisir de te voir‭ !
-‭ ‬Moi aussi j’suis bien content,‭ ‬alors qu’est-ce que tu nous ramènes‭ ?
-‭ ‬Ah bah ça va pas trop te faire plaisir,‭ ‬mais j’en ai une bonne cargaison,‭ ‬tu veux jeter un œil‭ ?
-‭ ‬Ouais aller,‭ ‬fait moi peur‭…
-‭ ‬Ils se sont mit sur la tronche,‭ ‬quelque chose de méchant.
-‭ ‬Oh put*bip‭*!!
-‭ ‬Hé hé‭!
-‭ ‬Y’a d’tout en plus,‭ ‬j’ai jamais vu ça.
-‭ ‬Moi non plus,‭ ‬t’imagine pas le boulot en bas,‭ ‬et en vol‭ ‬ce n’était pas drôle‭…
-‭ ‬Ah ouais‭?
-‭ ‬Ben déjà avec ces saloperies de piafs,‭ ‬et aussi parce que avec une telle cargaison,‭ ‬j’avais l’impression de diriger une brique‭…
-‭ ‬Tss t’es même pas censuré toi‭…
-‭ ‬Ben ouais,‭ ‬enfin,‭ ‬j’ai quand même du boulot à la pelle,‭ ‬avec tout ces morts‭ *‬rire‭*
-‭ ‬Tu crois peut être que je tiens un stand de crêpes moi‭ ?
-‭ ‬Ouais mais toi,‭ ‬quand on te voit,‭ ‬on te balance pas des gadins en criant‭…
-‭ ‬Pas faux.‭ ‬Sinon t’a perdu du monde en route‭ ?
-‭ ‬Ben un peu ouais,‭ ‬à cause des corbeaux qui aiment grignoter des âmes,‭ ‬et avec les autres qui veulent pas partir,‭ ‬et rester des âmes errantes,‭ ‬et puis y’a les Bucherons,‭ ‬toujours pas moyens de m’en occuper d’eux.
-‭ ‬Ben eux ils dépendent d’ailleurs je crois.
-‭ ‬Possible,‭ ‬bon c est pas tout ça mais va falloir que j’me rentre,‭ ‬j’les mets où‭ ?
-‭ ‬Ben là,‭ ‬ils verront bien la file‭…
-‭ ‬Ok,‭ ‬bon ben à la prochaine.
-‭ ‬Ouais‭ ! ‬Salut.


Dernière édition par loup_alpha le Jeu 22 Oct - 22:10, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
loup_alpha
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 04/08/2009
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
La Mort vida son sac et reprit sa route stellaire,‭ ‬alors que Pierrot retournait à la porte de‭ ‬Paradyzs Cloud.‭ ‬Ne voyant ni Asru,‭ ‬ni la fin de la file‭…‬ En parlant d’Asru,‭ ‬il était avec Krokein,‭ ‬toujours en route vers‭ ‬Paradyzs Cloud,‭ ‬étant largement en retard,‭ ‬chose pas si inhabituelle que ça.‭ ‬Et du fait qu’il avait rendu l’amulette à Krokein,‭ ‬il perdait peu à peu tout ses fonctions cérébrales sous l’effet dévastateur de la quantité colossale d’alcool qu’il avait ingurgité.‭ ‬Voici à peu près,‭ ‬même si on s’en fout un peu,‭ ‬ce qu’il disait :

-‭ ‬Au fait‭ ‬Kro,‭ ‬on gnié arriiiihihihivehh‭… ‬biennvieeglié les geué la ti la tiiii‭…‬.‭ ‬Blups‭… ‬Notre gouvernement emploiera désormais‭…


Voilà,‭ ‬pas la peine d’insister,‭ ‬on voit bien qu’il est tombé vraiment bas.‭ ‬Retournons‭ ‬donc vers Pierrot,‭ ‬même si c’est pas spécialement drôle,‭ ‬mais y’a que ça à faire.‭ ‬Il faisant alors passer plusieurs personnes sans vraiment regarder, puis, il s’interposa devant quelqu’un qui n’avait pas du prendre de grande précautions hygiéniques à tel point que même sur son ectoplasme, ce laxisme était visible. Il était suivit de trois autres du même genre que lui qui avait un peu rompu le rang. Le gardien des clés tendit le bras et dit:

- Ça va pas être possible…
- Quoi ?! Et pourquoi ça ?
- T’es pas le genre de client qu’on aime avoir ici.
- Ah ouais ?
- Eh ouais !
- C’est pas croyable ça ! Y’a de la magouille, déjà en bas on me refusait l’entrée partout, même dans les patelins les plus pouraves…
- C’est peut être parce que tu a la tête du type qu’on aime pas voir.
- Tsschhh, je m’en vais comme un prince !
- Ouais retourne dans ton royaume de glandus !


Il s’en alla la tête levée, puis revint en arrière vers ses trois compagnons et leur dit:

- Ben vous m’suivez pas vous ?
- Hé ben j’sais pas. Tu vas où ?
- Ben nulle part, j’voulais juste faire une phrase bien et Tac on s’en va tous ensemble, si j’m’en vais tout seul j’ai l’air un peu con. Nan ?


Il se retourna marmonnant:

- Déjà que je me suis chier sur la phrase…

Ses compagnons le regardèrent, ils regardèrent ensuite le gardien des clés qui leur dit:

- Nan mais vous pouvez vous casser, c’est même pas la peine d’essayer.

Ils firent ainsi longeant la file en bougonnant. Un peu plus loin dans la file, Thora courait, jouant des coudes pour passer cherchant des yeux Katagena, sentant qu’elle ne devait pas être trop loin…Il hurlait de temps à autre son nom, mais n’avait d’autre réponses que « dégages ! » ou « hé ta gueule ! ». C’est alors qu’il la vit, elle n’était plus loin de Pierrot, il n’avait plus de temps à perdre, il accéléra.

Au même instant, au presque même endroit, Krokein et Asru étaient arrivés, un plus loin pour éviter que Pierrot puisse les voir. Krokein fit descendre Asru en l’aidant avec sa botte, Asru ne réagissait plus vraiment, il se releva, titubant, salua Krokein qui partait. Krokein s’arrêta, lança l’amulette vers Asru qui ne réussit à l’attraper. Krokein partit aussitôt sans faire attention à ce que faisait Asru qui tentait de retrouver l‘amulette dans le sol nuageux. Il récupéra l‘amulette, mais levant son bras, il la refit tomber plus loin, il se jeta pour la rattraper mais étant trop près du bord… il tomba dans le vide direction le sol tendant le bras pour récupérer l‘amulette sans se rendre compte de ce qu‘il se passait… Jury, à vos pancartes de notes.

Katagena s’avança lentement, le vieillard devant elle l’incita à monter avec un sourire étrange, le genre de sourire qui n’inspire pas confiance… et ce n’est pas son petit ricanement qui l’a mit plus à l’aise, heureusement qu’elle n’entendit pas ses réflexions sur son physique. Elle passa la grille, monta lentement les marches, s’arrêtant devant une grande porte ouverte derrière laquelle pendait un grand rideau noir. Elle mis sa main sur le rideau, avant de passer elle se retourna, elle s’éleva autant que possible, puis se laissant retomber lourdement, elle soupira:

- Pas d’hérissons ici… pff.

Elle passe le rideau, Thora poussa un cri quand elle disparu de sa vue, il arriva devant le même vieillard qui venait de refuser l’accès à quelqu’un, qui pourtant se mit à sauter dans tout les sens agitant les bras et déclarant:

- C’pas grave je kiffe !!

Thora entendit alors le son des basses faisant *Boum Boum Boum* il voulu passer, mais le bras de Pierrot le retenu, il s’insurgea:

- Mais je dois passer ! Katagena est entrée !
- Nan tu passes pas.
- Vous comprenez pas ! Je dois la rejoindre !
- C’est toi qui comprend pas, TU… ne passera… PAS !


Thora tenta de forcer le passage mais Pierrot tourna la tête et cria:

- Hé Dédé, Jean-mich’mich’ ya du vide à faire !

Deux énormes types arrivèrent, empoignèrent Thora et le jetèrent dans le nuage de boue prévu à cet effet. Thora releva sa tête ectoplasmique pleine de boue céleste, il vit quelqu’un dans un grand manteau noir devant lui, il ne pouvait voir son visage, mais il entendit un voix lente dire:

- Je sent une grande colère en toi, ainsi que de la rage, et le désir de vengeance. Hum parfait, y’aura même pas besoin de te foutre des mandales, t’aura pas d’avoines… Car tu as la force ! Je la sent en toi !
- Heu c’est pas plutôt la boue que tu sent ?
- Ta gueule, tu viens de ruiner mon discours de méchant mystérieux… pfff, bon c’est pas tout ça mais ça pue ici, lèves toi et suis moi…


Il se retourna faisant voler son manteau dans le vent et il marcha en chantonnant:

- Pam, pam, pam, pa-pam-paaaaaam…

Il se retourna, et haussant les épaules:

- Ouais on a pas un budget super pour la musique…

Il reprit sa marche une mère y‘a le.
Voir le profil de l'utilisateur
Dunamis
avatar
Messages : 262
Date d'inscription : 01/08/2009
Age : 31
Localisation : Au milieu d'une grande aventure
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Ah ben en fait c'étai pas si finit que ça! ^^
Maintenant suivons les aventure de nos héros fantômatiques!
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-crepuscule.actifforum.com/forum.htm
Lorien
avatar
Admin
Messages : 121
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 31
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
MDR les références ^^
Je sens qu'on va bien se poiler ^^
Voir le profil de l'utilisateur http://fanfictionandstories.forum-actif.net
loup_alpha
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 04/08/2009
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Ce fut long, dur, y'a eut du sang et de la sueur mais bon... je pourrai dire: "eh bien moi, je l'ai fait !" voilà, enfin... enjoy


Chapitre 16 : Aie way to hell (ben oui, ça fait pas que du bien d’y aller…)


Thora n’avait toujours pas bougé, à vrai dire, il ne comprenait pas pourquoi il ne pouvait pas enfin être en paix et se reposer (en paix aussi) maintenant qu’il n’était plus. Il voit soudain la silhouette se rapprocher de lui et d’une voix lente et grave elle déclare :

-Juste à notre aplomb, une corneille est posée sur une branche. Dans quelques secondes, elle va …*s’énerve* te chier sur la tronche si tu ne bouges pas ta graisse tout de suite !! *se calmant, légèrement* Tu veux devenir un vampire ‘oui’ ou ‘merde’ ?!
-Bon, bon… *soupire* d’accord…


Thora se leva et demanda :

-Alors je vais devenir un vampire ? Je vais retourner en bas ?
- Tu vas pouvoir retourner en bas, mais j’ai pas dis que tu serras un vampire…
-Ah si !!
-Nan j’ai rien dis… c’est… ça m’a échappé… tu… tu deviendras ce que le conseil décidera !


Thora suivit la silhouette (qui n’a pas de nom parce que c’est pas utile et aussi que comme on voit pas son visage, ça peut être n’importe qui alors…). Thora s’imaginait déjà redescendre et venger Katagena, voir mourir les responsables de cet odieux carnage devant lui, les généraux et dirigeants Nains, Elfes, Peaux vertes…

-Tu vas voir, tu vas t’éclater en bas, tu vas découvrir des choses…
- Oh ça oui, je me doute que je vais éclater des choses et découvrir des bas.
-Hein ?
- Nan rien…


Ils marchèrent un moment, ils se dirigeaient vers un gros nuage gris, le genre de nuage d’orage, qui lance des éclairs et tout. L’ambiance, calme et sereine, des autres nuages, disparu très vite alors qu’ils passaient un genre de portail. Ils débouchèrent dans une pièce éclairée avec seulement un rond central dans l’ombre. Au fond, ils pouvaient voir trois silhouettes, des archiliches, derrière un bureau :

- Ce sont eux qui vont décider de ton sort, se sont de puissants seigneurs liches, ne les contraries pas, ne leur parles pas, sauf s’ils te posent de questions, tu va dans le rond sombre, sans faire de bruit, tu évite de bouger. Tu…
- Je ne fais rien, c’est bon j’ai compris l’idée.


Thora se dirigea donc vers le rond d’obscurité, il ne voyait pas les visages de ses juges, déjà parce qu’ils n’en n’ont plus vraiment, mais surtout parce qu’ils sont à contre-jour. Il les voyait gesticuler et marmonner des choses incompréhensibles :

- Je relance de quatorze !
- Quoi ?! Mais tu ne peux pas relancer de quatorze après une passe triple en coupe jarret mi-jarret ficelé !
- Et pourquoi pas ?!
- Parce que ton voisin de gauche vient de lancer deux passes pingouins.
- C’est moi le voisin de gauche ?
- Bah oui…
- Et j’ai fait quoi ?!
- Nan mais vous le faites exprès ?!
- Hum... excu...excusez-moi, si je puis me permettre, j’aurai une recru à vous soumettre pour rejoindre nos légions damnées et accomplir vos grands et sombres desseins.
- Pourquoi il sait colorier ton conna...candidat ?
- Pff
- Nan mais sans parler de ça… arrête avec tes termes à la cons, tu sais bien qu’il n’y a aucun dessins à accomplir et pas de légions prête à se déverser sur le monde des vivants, c’est fini ces conneries.
- Nan mais je sens qu’il ferra de grandes choses…
- Nan ça c’est moi qui…


Il se mit à rire fortement et grassement sans finir sa mauvaise blague, et franchement, ce n’est pas plus mal. Thora quant à lui soupira se demandant ce qu’il faisait là. Les trois liches le regardèrent, ils étudièrent ensuite sa vie mortelle sur des orbes magiques, se marrant souvent (après avoir jeté un coup d’œil vers Thora pour être sur qu’il s’agissait bien de lui). On se passera de toute leurs « blagues ». Ils se regardèrent enfin, ils regardèrent Thora et ils parlèrent :

- Moi j’vais dire oui, mais vraiment pas convaincu…
- Pour moi c’est non.
- Pareil.
- En fait… au vu des arguments avancés, je vais dire non aussi.


Devant l’incompréhension de Thora, l’un cru bon d’ajouter :

- T’es pas prit, dégages maintenant !
- Mais… mais pourquoi ?
- On ne contrarie pas le pouvoir de l’enfer.
- Le pouvoir de l’enfer… ?
- Oui le pouvoir de l’enfer, lieu ou tu n’as pas ta place, t’es pas un sanguinaire… pour aller en enfer faut trancher des têtes, égorger des gens, bruler des familles… enfin du boulot propre quoi, pas être juste ‘pas content’…
- Mais…
- Dégages !!!


Dernière édition par loup_alpha le Jeu 26 Nov - 13:49, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
loup_alpha
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 04/08/2009
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Thora s’en retourna lentement, c’est alors que la silhouette sortie de l’ombre tendit le bras pour l’empêcher de passer, mais ayant mal calculé son coup, Thora se prit le bras dans la nuque et s’effondra le souffle pas coupé puisqu’il n’en a plus…

-Bouges pas toi… Vous allez l’accepter !!!
-Tu oses t’opposer au pouvoir de l’enfer ?
-Quel pouvoir ?
-Le seul pouvoir que nous reconnaissons c’est celui du sang, du meurtre, de la violence, par d’un péon pas content parce qu’on lui a volé son dessert.
-Le seul pouvoir de l’enfer que je reconnaisse, c’est celui de trois trous de flèches qui ne sont bon qu’à faire des remarques salaces…
-…Ticot.
-Alors vous allez tout de suite l’accepter !!!
-Ok, Ok, on le prend ton merdeux.
-Merci… Allez ! Thora on bouge au bureau K.
-K ? Et celui là, c’était lequel ?
-Celui là… euh le B deux tiers double barre oblique huit deux points cent-trente-quatre tiré sept virgule deux.
-Hein ?!
-Ils ont rien trouvé de mieux pour faire chier l’monde… d’autant qu’en tout il doit y avoir dix bureaux grand max, et on dit bureau parce qu’il faut dire quelque chose… Bon on arrive, c’est là qu’on va déterminer sous quelle forme tu vas revenir en bas.
- En vampire…
-Ouais enfin on verra hein.

Dit Thora plein d’espoir, son accompagnateur échappa un soupire, ils tournèrent à droite et prirent la deuxième à gauche arrivant devant un comptoir derrière lequel se trouvait d’immenses armoires. Ils attendirent devant le comptoir, il n’y avait personne et ils commençaient à perdre patience, enfin surtout la silhouette. Elle frappa sur le comptoir, on entendit des cris graves, caractéristiques d’un certain énervement.

-Oh font ch…

La porte s’ouvrit, un petit homme, enfin une petite chose de forme humanoïde s’approcha et se percha derrière le comptoir, la voix grave reprit d’où la petite chose venait.

-Reviens mon chaton !

Le « chaton » regarda les deux personnes devant lui, et leur dit sèchement de sa voix aigu avec un regard noir :

-Vous avez un commentaire à faire ?
-Non, non, pas du tout.
-J’aime mieux ça… J’arrive mon canari !!
-Hum.
-Vous avez un commentaire à faire ?
-Non plus.
-Bon vous voulez quoi ?
-Faire… un commentaire ?
-Quoi ?!
-Ça va j’plaisante tu me connais, nan par contre on a besoin de trouver en quoi il va se réincarner.
-Alors, qu’est-ce qui te ferrais plaisir ?
-Vampire.
- Ça va être compliqué ça, je parlais plutôt entre zombie, squelette, goule même à la limite.
-J’veux être un vampire !
- Ah mais comme ça hein !


Argumenta la silhouette en se frappant le crane avec le poing.

-Bon qu’est-ce qui te gêne dans l’idée d’être un squelette ?
-Ben c’est pas vraiment solide et résistant…
-Ah je t’arrête tout de suite, on a trouvé une potion pour luter contre la désagrégation des os, très efficaces, on a même quelque chose pour repousser les chiens, bon ça marche moins bien avec les cerbères mais…
-J’veux pas ne plus avoir de sensations…
-Ah, là en effet… ben y’a zombie, c’est bien ça, et puis tu peux recoller tes membres en cas de coup dur, y’a pas de soucis, en plus c’est biodégradable c’est bien ça.
-Justement, me faire bouffer de l’intérieur…
-Goule ?
-J’aimerai garder un visage…
-Nan mais va falloir y mettre un peu du tiens sinon on y est encore à l’heure de l’apéro ! (approximativement dix minutes, mais c’est parce qu’ils boivent souvent ici, et que c’est sacré.)
-Vampire.
-Je te l’avais dis « chaton » il a du caractère… ça peut être que bon pour nous.
-Grr. Ah c’est lui ton protégé ?
-Oui.
-Fallait le dire plus tôt, je vais voir ce que je peux faire pour le vampire, mais c’est bien parce que c’est toi…
-Merci.
-Merci.


Il s’en alla vers une autre porte, pendant ce temps Thora se tourna vers la silhouette :

-Merci… heu…
-Heu quoi ?
-Ben je voulais savoir ton nom, pour te dire merci quoi.
-À quoi ça sert ?
-Ben ça fait plus sympa, je sais pas moi.
-Nan mais j’ai duré deux chapitres, même pas, ça sert à rien que j’ai un nom, ça va embrouiller tout le monde, là ça reste mystérieux, c’est bien.
-Bon ok. Merci quand même.


Le petit être revint, il donna un médaillon avec un crâne et des ailes de chauves souris sur le coté puis lui indiqua une porte, Thora se dirigea vers la porte suivie de la silhouette, ils s’arrêtèrent devant, les derniers ‘au revoir’, émouvant, Thora mit le médaillon à son cou, il passa la porte seul, il était officiellement un vampire…

-Bon chaton, je te ramène les trois bouteilles d’ici quinze apéro (demain matin, mais bon ici les notions d’heures sont un peu plus floues alors forcément on s’adapte).
Voir le profil de l'utilisateur
Dunamis
avatar
Messages : 262
Date d'inscription : 01/08/2009
Age : 31
Localisation : Au milieu d'une grande aventure
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
C'est pas mal du tout, j'ai bien regoler, mais j'attends quand même la suite parce que là l'histoire bouge pas beaucoup!
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-crepuscule.actifforum.com/forum.htm
Lorien
avatar
Admin
Messages : 121
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 31
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
La mort est vachement sympas quand même ^^
Vivement la suite !
Voir le profil de l'utilisateur http://fanfictionandstories.forum-actif.net
loup_alpha
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 04/08/2009
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Bonjour, je sais pas s'il y a encore quelqu'un, comme ça fait 6-7 mois...
Ce fut bien plus long que prévu, mais le voici !
-Pour le manque d'action, faut se dire que c'est un peu comme un début de tome 2, donc c'est comme une intro-


Chapitre 17 : Oubliez tout ce que vous savez sur l’enfer, car ici, vous allez découvrir…. Heu… l’enfer ? Ouais ! Absolument, l’enfer… mais pas seulement…



Le silence, lourd et pesant, une lumière faible mais pourtant aveuglante, une douleur comme si des dents voulait remplacer les vôtres, alors qu’elles sont toujours là, le ralentissement du rythme cardiaque, une sensation de froid intense et brulant venant de l’intérieur, des sueurs froides dans le dos, ces gouttes pesant approximativement une tonne et qui pourtant glisse lentement le long du corps… manque plus que le contrôleur fiscale pour fignoler le tableau et c’est l’enfer… et ça tombe bien, puisque c’est là qu’on va, enfin Thora y va… et on le suit, sinon l’histoire s’arrête… mais je n’en ai pas finit avec vous… pas encore, pas tout à fait… mwahahaha.

Thora était dans un genre de toboggan en tube, du genre très rapide, il n’avait pas le temps de voir ce qui se passait autour de lui, de toute façon, tout était noir et silencieux, même le frottement de son dos contre cette étrange parois ne faisait aucun bruit. Cette descente était interminable, où allait-il ? Est-ce qu’il allait bien redescendre ? Pourrait-il se venger ? Serrait-il en état de se venger ? Tant de questions sans réponses, qui disparurent aussitôt qu’il sentit ses nouvelles canines, bien plus longues et prononcées qu’avant. C’était étrange, en plus, il avait froid, mais comme il sentait qu’il était faiblement vêtu, il se dit que ça au moins c’était normal… ce qui n’était pas aussi normal, c’est qu’il était faiblement vêtu… Il se rappela une de ses questions de tout à l’heure, se venger, mais de qui ? De quoi ? Étrange, il lui semblait avoir oublié quelque chose… mais quoi ? Sa vie peut être… sa mort ? Quelque chose lui manquait en tout cas. Son corps criait ‘Katagena’, mais son esprit n’entendait rien. Il arriva enfin à la fin de sa descente. Il s’étala de tout son long sur le sol, c’était comme si on avait jeté du coton partout, mais du coton dur comme le roc.

Il se redressa lentement et assez maladroitement, même mort sa tête lui tournait, il avait l’impression de se réveiller après une soirée bien trop arrosée, il porta ses mains à son crane douloureux, en faisant ça il perdit l’équilibre et se retrouva à genoux. Il redressa la tête, et se vit, dans ce qui semblait être un miroir, sa peau avait prit une teinte blanchâtre, ses cheveux bruns et en batailles semblait être noir désormais (mais toujours aussi désordonnés), ses yeux aussi lui semblaient noir, en avait-il encore ? Il voyait sur son corps de nombreuses blessures, des coupures, des entailles, des contusions, rien ne saignait, mais pourtant c’était ouvert et non cicatrisé, il toucha ses canines, ce n’était pas un cauchemar… ou alors très réaliste. Quelle image pathétique il voyait de lui… Soudain, le miroir se brouilla, et une jeune femme en sortit…

Une jeune femme… une jeune zombie pas si jeune que ça… sa première jambe semblait normale, bien qu’à certain endroits on pouvait lui voir les os, littéralement. Son autre jambe était plus originale étant donné que son pied faisait un angle de 90° avec la normale, mais pas toujours du même coté. La partie gauche de son ventre était découverte de peau qui tombait en lambeau pour laisser apparaitre ses cotes et ses divers organes internes qui semblaient attendre rien qu’une occasion pour s’enfuir. Au niveau de sa poitrine on aurait dit qu’un genre de parasite végétal s’était installé, créant ainsi un vêtement totalement bio, mais pas d’une grande beauté, enfin, ça allait avec le reste. Ses bras étaient l’opposé l’un de l’autre, l’un était couver de peau du coude aux doigts et décharné jusqu’à l’épaule et l’autre, eh ben c’était l’inverse, à noté que à chaque endroit où il y avait cette séparation entre décharné et ‘normal’, une armée de vers lui grignotait la peau qu’elle dégageait parfois d’un geste las. Le visage était presque intacte, mis à part son œil droit, dont la peau alentours avait était rongé, il sortit de son orbite alors qu’elle marchait, elle s’arrêta pour le remettre en place, dans une grimace qui découvrit son sourire bancale et incomplet. Elle passa sa main dans ses cheveux, une mèche tomba au sol, elle prit son air le plus jovial possible (je vous laisse imaginer) et clama un chaleureux :

-Bonjour !
Voir le profil de l'utilisateur
loup_alpha
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 04/08/2009
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Un étrange bruit se fit entendre, Thora détermina que c’était celui d’une dent qui venait de tomber par terre… Pendant son arrivée, il avait reculé et était désormais assis contre une paroi.

-Heu bon…bonjour… Vous… vous êtes…
-Morte ? Tu sais, ici, tout le monde l’est, toi aussi d’ailleurs…
-Moeufeuleufeu…


Elle sortit une étrange fiole et l’envoya à Thora :

-Boit ça, ça te ferra du bien.

Thora la regarda, il regarda la fiole, il sentit, se disant que mort il ne risquait pas grand-chose et il bu, cela lui réchauffa le corps et le cœur, il se sentait bien, il lâcha la fiole et la laissa rouler au sol.

-C’est quoi ?
-Du sang.
-Ah…
-C’est bien, tu semble avoir perdu les reflexes de ton ancienne vie…
-Ah…


Elle s’approcha de lui, et lui tendit son bras à la main charnue pour l’aider à se relever, Thora attrapa sa main, mais en tirant dessus pour se relever, celle-ci lui resta dans la main, il regarda, la séparation avait eut lieux sur l’épaule :

-Oups…
-C’est rien, ça m’arrive tout le temps.


Elle reprit son bras, elle humidifia le cartilage restant et coinça son bras à son épaule. Pendant ce temps, Thora s’était relevé. Elle fit un tour sur elle-même et le regardant elle lui dit toujours aussi joyeuse :

-Je m’appelle Clammbé, et c’est moi qui vais te faire découvrir l’enfer, hi hi.
-Bah moi, c’est Thora…
-Suis-moi.


Alors qu’elle se retournait, Thora pu lire « Mor-guide » écrit dans son dos à l’encre rouge et de manière irrégulière, ce jeu de mot le fit sourire. Thora la suivait d’un pas lent et mal assuré, il lui semblait ne pas avoir marché depuis une éternité, il progressait lentement, et parfois, Clammbé le regardait amusée de le voir ainsi, le ballet des nouveaux morts était quelque chose qui l’avait toujours fait sourire. Thora avait toujours aussi froid, il avait remarqué que ses nombreuses blessures avaient disparu, il n’y avait ni cicatrices, ni traces… rien, il se demandait même s’il ne les avait pas rêvé.

Ils arrivèrent dans une pièce ou derrière un comptoir, ou du moins, derrière un empilement de planches de bois cloués de manière hasardeuses et couvert de pourriture végétales se tenait un petit zombi dont la chair partait en lambeau. Un rat passa entre les jambes de Thora. Il sursauta :

-Ah !
-Salut Clammbé, qu’est-ce que tu m’ramène là ?
-Un p’tit vampire.
-Un vampire, ça fait longtemps que j’en ai pas vu, allez venez qu’on passe tout de suite aux mesures.


Ils le suivirent, le zombi s’arracha un long lambeau de chair et prit les mesures de Thora, une fois qu’il eut finit il disparu. Il revint quelques minutes plus tard et tendit quelques vêtements à Thora, il enfila ainsi un pantalon noir, des bottes de cuir noir, une chemise blanche, un gilet sans manche noir et une cape dont le coté extérieur était noir et l’intérieur d’un rouge vif, d’un rouge sang :

-Ah ben là ça fait déjà bien plus vampire, t’a fais du bon boulot.
-C’est toujours un plaisir de te rendre service Clammbé, et voilà un vampire qui ne manquera pas de faire tomber ces dames. Ha haha !
-Hi hi.
-Si vous le dites… Trancha Torah.


Ils s’en allèrent, la prochaine étape était le bar, ils étaient maintenant à l’air libre, Thora regarda autour de lui, le sol était rocheux, assez escarpé il y avait plusieurs constructions de pierre noir qui s’élevait, certaines étaient bien grandes, le ciel quant à lui était noir également, de gros nuages masquant tout, une ambiance de tempête sans qu’il y ait de vent cependant. Un squelette portant un chapeau passa devant eux, en arrivant à leur hauteur il les salua en ôtant son chapeau, sa tête resta dans le chapeau ce qui ne l’empêcha pas de dire :

-Bonjour m’sieur dame.
-Bonjour. Répondirent-ils en cœur bien que Thora avait un peu moins d’entrain que sa guide.
Voir le profil de l'utilisateur
loup_alpha
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 04/08/2009
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Ils arrivèrent devant l’établissement dénommé le ‘Bar tombeau là’, le bâtiment ressemblait plus aux tavernes qu’on pouvait voir dans l’autre monde, bien que plus noir et ayant des murs moisit en pleine décrépitude, une enseigne rouillée, une porte qui tient debout par quelques mystères… oui donc comme dans l’autre monde. En arrivant Thora remarqua une affiche sur la porte, cette affiche représentait un homme, enfin mort bien sur, mais le plus frappant était qu’on ne voyait que la moitié de son corps, à partir de sa taille jusqu’à ses pieds. Thora déclara :

-Tiens c’est marrant il manque le haut de l’affiche.
-Nan c’est fais exprès, en fait ils coupent au dessus de sa taille car c’est jugé pas assez indécent. C’est le king El Vice Pressey.
-D’accord… bon on va se le boire ce verre ?
-Et comment !


Ils poussèrent la porte qui grinça, comme seules les portes des maisons de campagnes où vit une jeune fille toute seule un soir d’orage peuvent grincer. Ils se dirigèrent vers le bar, il était tenu par un zombi grassouillet, il écarta les bras en signe de bienvenue et leur dis :

-Salutation et bienvenue au bar de Masse volumique accélération de la pesanteur !
-Hein ?
-Mais vous pouvez m’appeler Roger.
-T’en manque pas une décidément.
-Hé ouais Clammbé, je vois que tu ramène un petit nouveau, aller je t’offre un premier cocktail à l’œil !
-Merci.


C’est ainsi que Thora se retrouva face à un verre contenant un liquide noir dans lequel se baladait un œil, Roger rigola de sa blague réservé aux nouveaux, il servit Clammbé discuta un peu des derniers ragots puis alla s’occuper d’autres clients, et notamment de « Ledevoir » qui venait de l’appeler. Un peu plus loin, un groupe de squelette jouait de l’a musique, l’un utilisais une colonne vertébrale et les côtes allant avec comme un xylophone, un autre frappait avec des fémurs sur ses cranes plus ou moins gros, un autre avait fixé des cordes sur une colonne vertébrale jusqu’au bassin et s’en servait comme d’une contrebasse, le dernier chantait une chanson peu joyeuse relatant l’amour impossible entre un vers et un cadavre en décomposition.

Ils étaient paisiblement installés à une table moisie, sur des tabourets bancals à discuter de sa nouvelle vie de vampire. Ils buvaient des breuvages aux couleurs audacieuses et mangeant des ailes de chauves-souris grillées et d’autres friandises à base de rats ou d’araignées. C’est alors que quelques zombis encore assez frais, comparés à ceux déjà croisés, qui les interpelèrent :

-Hey, vous, vous êtes bien Thora ?

L’intéressé, sans vraiment comprendre balbutia quelque chose comme :

-Heu, oui…


Heureux de le rencontrer, les zombis semblaient aux anges, quel paradoxe…

-On était avec vous à Grélaga, on a tout vu, vous étiez extraordinaire…


Ils avaient continué leur éloge, mais Thora était resté bloqué sur un mot, un seul, un éclair l’avait frappé, il répéta :

-Grélaga ?

Il s’agissait de la clé d’une porte de sa mémoire, elle venait de s’ouvrir, il entrevoyait ce qu’il y avait derrière et répéta :

-Grélaga…

Les zombis continuaient à parler jusqu’à se que Clammbé leur jeta un regard noir, et pour une fois, cette expression marchait aussi au sens propre, puisqu’un œil de Clammbé était sortit de son orbite et se balançait devant son visage comme un pendule retenu par le nerf optique. Elle le remit en place, alors que les zombis avaient décarré. Thora répéta, cette fois avec plus de tonus dans la voix :

-Grélaga !

Il frappa du poing sur la table en même temps, les vibrations firent retomber l’œil de Clammbé.
Voir le profil de l'utilisateur
Dunamis
avatar
Messages : 262
Date d'inscription : 01/08/2009
Age : 31
Localisation : Au milieu d'une grande aventure
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
J'ai eu un peu de mal à me souvenir de ce qui c'était passé dans le chapitre d'avant, mais après ça allé mieux et j'aime bien.
Ca bouge pas trop mais j'aime bien quant même.
Faut bien qu'il y ait des moment calme de temps en temps.
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-crepuscule.actifforum.com/forum.htm
loup_alpha
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 04/08/2009
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Waouh, même pas 15 minutes après avoir posté un commentaire, ça c'est de l'efficacité : )

Enfin, content que ça te plaise en tout cas, et ça devrait bouger un peu plus d'ici le prochain, j'espère que je le terminerai plus vite que celui là.
Voir le profil de l'utilisateur
Dunamis
avatar
Messages : 262
Date d'inscription : 01/08/2009
Age : 31
Localisation : Au milieu d'une grande aventure
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Ben écoute j'étais sur l'ordi j'ai vu que OH miracle y'avais un message, je suis venue voir j'ai lu et j'ai fais un coms! ^^
J'espère pas avoir à attendre 6 mois pour la suite! ^^
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-crepuscule.actifforum.com/forum.htm
Lorien
avatar
Admin
Messages : 121
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 31
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Moi j'aime beaucoup la zombie et son oeil qui tombe tout le temps ^^ C'est vraiment dégoutant mais ça me fait bien marrer LOL
J'espère aussi avoir la suite bientôt !
Voir le profil de l'utilisateur http://fanfictionandstories.forum-actif.net
loup_alpha
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 04/08/2009
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Hé voilà la suite que tout le monde attends ! Smile

Chapitre 18 : Une journée en enfer, pas de quoi en faire tout un plat... en fer le plat.



Note : Enfermé la personne chargée des titres de chapitre.

Plus tard, dans la journée, soirée, nuit ? Difficile à dire en fait, comme il fait tout le temps noir et sombre, le cycle jour/nuit est assez abstrait. Donc plus tard, alors qu’il faisait noir, de fait, Clammbé et Thora marchaient vers un château rose bonbon à poix verts… ah nan, en fait il est noir, hé hé. Mais pas d’un noir plus noir que noir (si bien sur cela existe), mais d’un noir fade, sale, couvert de miasmes et autres pourritures. C’était un château carré, ou du moins c’était ce qui avait été prévu initialement. Un des coins était composé d’une immense (en hauteur et en diamètre) tour ronde, elle était perlé de nombreuses fenêtres ornées de crânes. Le donjon, à n’en pas douté. Les deux coins adjacents comprenaient des tours plus petites et carrées. Le dernier n’était autre que la porte, une immense arche fermé par une porte en bois massive derrière laquelle on pouvait voir par d’inopinées ouvertures une herse. Des gargouilles en pierres surplombaient la porte, seule gardes visible. Deux tours étroites encadraient la porte s’élevant vers le ciel. D’étranges murmures venaient de la cour du château alors que nos deux mi-morts mi-vivants et re-mi-mort derrière approchaient de la porte :

-Donc le sang je dois en boire tout les jours ?
-Oui, les vampires nutritionnistes conseils cinq bonnes gorgées de sang par jour.
-Et du sang humain ou animal ?
-Bah tant que c’est du sang c’est bon, mais de ce qu’on dit, le sang humain est meilleur, mais t’en fais pas, on a des bars à sang ici, y’a du sang sucré, du sang de vierge –le meilleur-, du sang d’alcoolique, y’a même des cocktails avec des fruits et tout. Et certains jours, mais c’est plus rare, on a quelques humains pour le plaisir de mordre.
-Ah ouais quand même…
-Halte garde rit.
-Hein ?
-Je surveille l’entrée. Et on ne passe pas. Ha ha ha.
-Comment ça ?
-Nan, j’plaisante Clammbé, vous pouvez y aller. Hé hé hé.
-Merci. Hi hi hi.
-Faut bien que je m’amuse un peu au boulot. Ho ho ho.
-On a vu. Hu hu hu.
-Allez y. Hy hy hy.

-Il est drôle ce garde.
-Oui.


Ils allèrent dans la cour du château, de nombreux morts-vivants attendaient déjà, passant le temps comme possible. Certains jouaient à un genre de jokari, sauf qu’au bout de l’élastique ce n’était pas une balle mais un œil, et bien sur il faut éviter d’éclater l’œil en frappant. D’autres jouaient aux cartes ou d’un instrument de musique, d’autres encor jonglaient avec des crânes ou des os. Bref ils attendaient. Clammbé et Thora s’installèrent dans cette espèce de tourbière et attendirent. Au bout de quelques minutes, le spectacle, commença, le visionnage sur un pan de mur de la bataille de Grélaga version longue avec les bonus sous leurs yeux ébahit (enfin ceux qui en possédaient encore). Puis ce fut la fête, tout le monde dansait au son d’une musique assourdissante et pesante. Thora s’était isolé, il se souvenait…

Au sommet du donjon, deux squelettes habillés de tenues bleus dépareillées et d’étranges bonnets jaunes s’occupait d’une étrange machine avec des outils tout aussi étranges.

-C’est bon ?
-Oui, c’est prêt à être branché.
-D’accord, je vais les prévenir.


Un des squelettes s’en alla, l’autre attendait, le calme vint alors dans la cour du château, tout le monde se demandait ce qu’il se passait. Le squelette savait que c’était à lui, il prit une branche d’arbre, la planta dans une matière caoutchouteuse relié à la machine sur laquelle il travaillait, et l’autre bout dans la même matière au mur, il y eut une étincelle et la machine s’alluma. Une lumière orange s’en dégageait, elle se déplaçait au milieu de la cour avec une grande rapidité. La lumière se figea un instant sur un mur, elle dessinait un immense œil de feu à la pupille noir. Le feu semblait vivre sur le mur, mais il ne s’agissait que de l’artifice de quelques sorciers spécialisés dans l’illusion pyrotechnique… La foule s’extasia et la fête reprit. Sur le bar improvisé, un squelette dansait en agitant le bras au rythme de la musique, il en résultait une sorte de crissement qui s’harmonisait assez bien avec cette la musique en question. Une femme vampire qui avait manifestement trop bu dansait en faisant tourner sa cape autour de sa tête. Un peu plus loin deux zombis se battaient pour avoir la cuisse plutôt que l’épaule.
Voir le profil de l'utilisateur
loup_alpha
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 04/08/2009
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Thora quant à lui, longeait les murs pour retrouver la sortie, Clammbé qui venait de la voir se dirigea vers lui, sortant tant bien que mal de la foule en agitant les bras et en criant de temps en temps :

- Thora !

Il se retourna finalement et la regarda se frayer un chemin à travers la foule, poussant un squelette que tomba au sol et qui ne semblait plus pouvoir bouger, la goule allongée sur ce squelette devait y être pour quelque chose. La goule produisit un bruit d’un autre monde qui semblait être un éclat de rire.

-Alors, tu fais quoi ?
-Je comptais m’en aller.
-Tu ne t’amuses pas ? Attends, ils n’ont pas encore lancé les jeux et les concours de blagues.
-C’est pas trop mon truc tout ça.
-T’en fais pas, ça va vite le devenir.


Thora regarda ce qui se passait derrière Clammbé et déclara pensif :

-C’est bien ça qui m’inquiète.


C’est ce moment précis que choisirent quelques zombis, visiblement des amis de Clammbé pour se montrer :

-Clamm’ ! Ha t’es là !
-Hé t’es con, c’est pas la bonne lettre, elle s’appelle Clamecer.


Il se mit à rire de sa blague et comme si le destin voulait le punir, il en perdit sa mâchoire inférieure qui tomba au sol. Thora s’esquiva et n’eut pas à entendre la suite :

-Hé Clamm’ tu sais comment on fait la vaisselle après avoir mangé un humain ?
-Non…
-Bah il faut juste bien nettoyer les os en mangeant ce qu’il y a autour. Hahahaha.


Il y eut d’autres blagues du même niveau, bien trop selon Clammbé, quoi qu’il en soit, quand elle pu enfin partir, Thora sortait de l’enceinte du château. La guide zombie courait vers la sortit. Arrivée derrière Thora, elle ralentit, mais jaugea assez mal la distance et poussa Thora qui tomba par terre. Elle lui tendit aussitôt son bras pour l’aider à se relever. Thora serra sa main, et à cet instant elle tira fortement vers elle. Son bras resta dans la main de Thora et elle se retrouva au sol à rire bêtement. Thora se releva en soufflant. Il tendit à Clammbé son bras manquant qu’elle attrapa, il la releva ainsi et la laissa remettre son bras en place. Elle le remercia et s’excusa en même temps :

-Merdon… euh Parci… heu…


Thora ne chercha pas vraiment à comprendre et se remit en route, il était las. Au dessus d’eux, un spectre dont le petit fils s’était prit une flèche de scorpion dans le fondement s’installait au sommet d’un mat. C’était son tour d’éclairé les lieux. Il n’était visiblement pas jouasse. Il faut savoir que, lors de la transformation en mort-vivant, en plus des choix habituels comme zombi, squelette, et parfois goule, on peut aussi choisir spectre. Mais en faisant ce choix, on doit régulièrement s’occuper de l’éclairage public. Cette clause cachée a été le déclencheur d’un grand et long mouvement de protestation il y a 68 siècles. Depuis, l’incarnation en tant que spectre est surtout proposé aux candidats parlant une langue que personne comprends ou ayant un accent étrange (ils seront beaucoup moins écoutés). Et oui c’est moche, mais que voulez vous, c’est l’enfer.

-Ecoutes, je sais ce n’est pas facile pour toi, et que tu regrette la vie d’… d’à coté, mais il faut que tu l’oublies.
-*soupir*
-Et puis y’a des femmes vampires très sympa ici, bon elles sont l’air jeunes mais elles ont des centaines d’années, et ça se voit à certain endroits. Haha ha !
-Humpf.
-Je suis sur qu’elles te feront découvrir de nouveaux... horizons.
-Je croyais que c’était à toi de le faire.
-Heu, hi hi, oui enfin, je te guide, mais là c’est… heu ouvrir des portes un peu plus… secrètes.
-Ha… et tu ne peux pas le faire toi ? J’ai pas tellement envie d’avoir 200 guides.
-Oui, je crois que je peux, enfin si c’est vraiment ce que tu veux, ce serrait super !
-On fait comme ça alors.
-You hou !


Elle lui fit un bisou, Thora mit ça sur le compte de l’alcool, il n’avait vraisemblablement pas bien comprit les allusions quelque peu déplacées de sa guide. Thora en profita pour poser sa question :

-Et comment on fait pour aller ‘à coté’.
-On ne peut pas…
-Bah alors comment ils ramènent des vierges et tout ?
-Y’a des bateaux qui se perdent.
-Ouais enfin on trouve rarement des femmes sur les bateaux, alors des vierges.
-Hum… ça se vaut.
-D’où ma question, comment fait-on pour aller à coté ?
-Ah mais tu es encore là-dessus ?
-Oui.
-De toute façon toi tu ne pourras pas y aller à coté, il faut être ici depuis bien longtemps.
-Dis-moi quand même, s’il te plait. C’est ton boulot de guide de répondre à mes questions…
-Bon, bon, d’accord. Il y a un port au sud de l’île, et assez régulièrement des types avec de grands manteaux noirs à capuche font des expéditions pour aller chercher de la ‘nourriture’. Mais je ne sais pas qui sont ces mecs.


Ils continuèrent de marcher, un peu plus vers le Sud, sous l’impulsion subtile de Thora. Il pu alors voir le port, Clammbé lui montra qu’un des bateau allait partir. Ils décidèrent ensuite de passer un peu de temps sur la plage de sable noir. Ils discutèrent un moment, puis Thora prétexta la nécessité d’assouvir un besoin naturel derrière un bosquet de ronce, Clammbé se mit à rire, puis elle s’allongea sur le sable. Thora la couvrit de sa cape et s’en alla, il l’observait de loin et une fois qu’elle s’endormit, il s’en retourna vers le port. Clammbé se réveilla longtemps après, comprenant ce qui venait de se passer, elle soupira :

-Tous des salauds !
Voir le profil de l'utilisateur
Dunamis
avatar
Messages : 262
Date d'inscription : 01/08/2009
Age : 31
Localisation : Au milieu d'une grande aventure
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Ca a été moins long à lire cette fois, mais j'aime bien comme d'habitude.
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-crepuscule.actifforum.com/forum.htm
loup_alpha
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 04/08/2009
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
C'est vrai que celui là est assez court mais c'est pas forcément la taille qui compte c'est encore dans une phase de transition. La suite devrait être un peu plus vivante.
Et j'espère avoir le prochain chapitre avant 4-5 mois...
Voir le profil de l'utilisateur
Dunamis
avatar
Messages : 262
Date d'inscription : 01/08/2009
Age : 31
Localisation : Au milieu d'une grande aventure
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Ce serait pas mal en effet, mais bon après tu prends ton temps hein! ^^
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-crepuscule.actifforum.com/forum.htm
loup_alpha
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 04/08/2009
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
C'est sur que je dois quand même prendre mon temps, mais à partir de 5 mois, je trouve que ça fais beaucoup ^^
J'aimerais quand même la finir un jour cette histoire.
Voir le profil de l'utilisateur
Dunamis
avatar
Messages : 262
Date d'inscription : 01/08/2009
Age : 31
Localisation : Au milieu d'une grande aventure
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
C'est sur c'est mieux mais bon là à mon avis y'a encore le temps...
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-crepuscule.actifforum.com/forum.htm
loup_alpha
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 04/08/2009
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Et oui c'est encore loin d'être finit ^^
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Sujets similaires
-
» un écran titre pour un rogue like
» Piclens Publisher : un diaporama plein écran pour site web
» [PC infecté ]Mon XP est très très trè lent pour s'éteindre...que faire ?
» code pour inséré les anime (Fond transparent)
» Plugins Firefox pour sécuriser votre navigateur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stories World :: Les histoires inventées :: Histoires fantastiques-