Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Dunamis
avatar
Messages : 262
Date d'inscription : 01/08/2009
Age : 32
Localisation : Au milieu d'une grande aventure
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Je sais pourquoi mais je m'en doutais ^^
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-crepuscule.actifforum.com/forum.htm
Lorien
avatar
Admin
Messages : 121
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 31
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Ah super la suite ^^
Bon c'est vrai que c'est un peu court, mais ça nous donne encore plus envi de connaître la suite !!
Voir le profil de l'utilisateur http://fanfictionandstories.forum-actif.net
loup_alpha
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 04/08/2009
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Tu veux que ça continue parce que tu n'as pas bien aimé ma version de la happy-end je pense.
Et mon suspens marche, youhou ! ^^

La suite et non vous ne rêvez pas, c'est maintenant !


Chapitre 19 : Infiltration et natation ; tin tin tinnnnntintin tin tinntintinnnn Plouf.



Les ténèbres. Un assemblage de rochers tranchants masquant l’horizon. Derrière, la mer, qui se brise inlassablement sur les rochers dans un fracas qui semblait interminable. De temps à autre, une chauve-souris passait au dessus de Thora, comme lui elle était en chasse. Thora avait passé de longues minutes à faire du repérage. Au-delà des rochers il y avait effectivement la mer, aussi sombre que le ciel, une étrange odeur s’en dégageait, qui n’était pas celle de l’iode… mais il y avait surtout plusieurs quais et quelques embarcations. Il avait repéré le bateau qu’il devait prendre, mais il était bien trop gardé.

Thora avait donc décidé de rejoindre le bateau à la nage, mais il devait plongeait dans la mer depuis un autre quai pour éviter de nager trop près des rochers, ce qui était potentiellement dangereux au vu de la force de la mer à ce niveau. Il avait donc étudié la surveillance des autres quais et en avait trouvé un qui semblait peu gardé et suffisamment à l’écart.

Thora entreprit alors une manœuvre de rapprochement unilatéral furtive en position de type « assis-debout », un sourire malsain recouvrait ses lèvres. Il avait tout d’abord longé quelque rochers, et s’engageait maintenant dans une portion à découvert de quelques mètres jusqu’à atteindre d’autre rochers. Il plaqua son dos contre les rochers et laissa échapper un soupir de contentement, il redressa sa tête et observa la suite. Le chemin était libre, il reprit son souffle et s’engagea à nouveau.

-Vous ne pouvez pas aller plus loin !


Le sourire de Thora disparu, il fut prit d’une certaine lassitude et se releva pour reprendre un peu de contenance et regarder celui qui lui barrait la route. Il s’agissait d’un squelette qui tenait une lance qui devait plus avoir une fonction décoratrice qu’autre chose. Thora se retourna alors que le squelette relevait la lance et s’apprêtait à retourner à son poste, Thora y vit une opportunité. Au lieu de faire simplement demi-tours, Thora rajouta un quart de tour et se jeta en arrière, alors qu’il était à peu près parallèle au sol, il envoya de toute ses force sa jambe en l’air, le pied percuta la tête du squelette qui s’envola au loin. Un fracas au loin assura que la tête s’était brisée. Dans une galaxie lointaine, très lointaine, une entité cria : Buuuuuut !

Thora tomba au sol, le squelette privé de sa tête tomba aussi, déchirant la chemise et la peau de Thora au coude. Il porta alors sa main à son coude par réflexe et en l’enlevant il comprit qu’il saignait, il se lécha aussitôt la main et tenta de faire de même avec le coude. N’y arrivant pas il força et se déboita le bras… il étouffa un cri et se maudit un bon millier de fois, il ne savait compter que jusqu’à cinq-cents mais savait que mille, c’est beaucoup. Il pu sucer le sang de sa plaie et remit son bras en place. Le trou de sa chemise s’était bien élargit, mais heureusement, il n’avait pas vu le sang sur celle-ci, sinon il aurait sans doute voulu manger le tissu imbibé par le précieux liquide. Il dissimula le tas d’os et continua sa progression.


Voir le profil de l'utilisateur
loup_alpha
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 04/08/2009
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Il longea des rochers et arrivé au bout il vérifia le chemin et vit qu’un squelette se tenait là. Ayant expérimenté sa discrétion en milieu découvert il préféra se reculer. Un craquement sec se fit entendre, le dernier râle d’agonie d’une branche morte sous la botte du vampire. Il recommença à se maudire, mais en regardant vers squelette il pu voir que ce dernier n’avait pas réagit, il arrêta donc ses malédictions à deux-cents-soixante-deux. Il regarda les branches, il eut une idée, il prit deux branches assez grandes et les agita en vu du squelette en une parodie de jambe et de main –squelettique- la caressant. La ruse sembla marcher puisque le squelette s’avança. Une fois à sa hauteur, Thora lâcha les branches et se releva d’un bond envoyant la paume de sa main contre la mâchoire du squelette qui de brisa. Il vit alors qu’il y avait une clef dont l’anneau était autour d’une des côtes du squelette. Il posa sa main sur la côte en question, força et arracha un bout d’os, il en libéra la clef et planta le bout d’os dans le crâne du squelette.

Le vampire attrapa la colonne du squelette ainsi que son crâne et le traina sur plusieurs mètres, il envoya alors le garde en l’air qui s’écrasa sur des rochers en contrebas. Thora eut quelques difficultés à stopper sa course et déchira son pantalon sur un rocher. Il regarda autours de lui. Il fut soulagé de ne voir personne autour de lui qui le regardait. Il avait bien fait de choisir le quai le moins gardé car la discrétion n’était visiblement pas sa plus grande qualité. Il poursuivit sa route, elle était barrée par une grille. Thora entreprit de l’escalader sans même essayer la clef. Pourtant s’il avait essayé la clef, son pantalon ne se serrait pas resté coincé sur une des pointes métallique au sommet de la grille. Il ne serrait pas non plus tombé par terre après qu’une partie de son pantalon ne se soit séparé du reste, le laissant avec une moitié pantalon, une moitié short.

Thora se redressa l’air las, il se remit en route avec autant de discrétion que possible. Il se déplaçait maintenant du coté ‘mer’ du chemin. Se faufilant entre les rochers tout en essayant d’éviter de tomber à cause de l’eau qu’envoyé les vagues sous ses pieds. Finalement, il ne tomba pas, mais se tordit la cheville. Il y était, presque. Plus que deux gardes compta Thora, un qui bloquait l’accès au ponton en bois, un autre qui faisait une ronde sur le ponton. Il se mit en position pour bondir sur le premier garde, il suffisait d’attendre que l’autre tourne le dos à son collègue. Thora dans sa fourbe attente observa son adversaire, un zombie, qui semblait se tenir là depuis quelques millénaires, bien avant la construction des quais… quoi que… Le deuxième garde arriva vers eux, il fit demi-tour, c’était le signal. Thora bondit, il attrapa le zombie par la tête et par le bras et l’envoya de toute se forces vers la mer. Une vague fracassa le cadavre animé sur un rocher. Un bras atterrit aux pieds de Thora attestant de la force des vagues, ou de l’état avancé de décomposition des zombies. Il poussa les restes du zombie du pied et suivit le deuxième et dernier garde, un squelette. Le garde était arrivé au bout du ponton, il s’immobilisa. Thora était juste derrière lui, il passa une main sur son menton, une autre derrière son crâne et tira d’un coup dans un craquement d’os :

-Oui ? Que puis-je faire pour vous ?


Là où un humain aurait eut les cervicales rompus et de fait, un destin tragique, un squelette avait lui, juste la tête à l’envers. Thora fut assez surprit et fit un pas en arrière, il retrouva ses esprit et un plan d’une extrême simplicité s’imposa à lui ; il donna un grand coup de pied dans le haut du dos du squelette qui tomba à l’eau et qui manifestement ne savait pas nager, ou alors avait quelques problèmes pour flotter à cause de sa surface de flottaison assez faible. Thora se jeta à l’eau et nagea vers le bateau qui irait de l’autre coté de la vie…

Plus loin, un enfant zombie exaspérait son zombie de père. Ce dernier passa son indexe et son majeur autour du nez de son enfant et lui dit :

-Si tu continu je vais te prendre ton nez !

Le petit ne se préoccupa pas des menaces et lui lancé :

-Même pas vrai, j’suis l’plus fort en plus de ça ! Nah !

Il se dégagea de l’étreinte et partit en courant, son père lui couru après et finit par l’attraper. Il plaça à nouveau son indexe et son majeur autour du nez de son enfant et y approcha son pouce. Il fit levier avec ce dernier doigt et arracha littéralement le nez du visage de son enfant qui se mit pleurer parce qu’il n’avait plus son nez et que son papa était qu’un grand méchant, et d’autre choses n’ayant pas forcément de sens concret. Le père attendit un moment puis, s’approchant de son petit zombie lui dit :

-Je viens faire la paix et te rendre ton nez, mais tu me promets de te calmer quand je te l’aurais rendu hein ?

L’enfant fit une moue qui devait vouloir dire ‘oui’, au moins dans la théorie, pour quelques minutes. Le zombie s’approcha de l’enfant, il s’agenouilla et approcha sa main de son visage, il grimaça :

-Arrête de bouger sinon ça va faire comme avec Micky.

Le petit zombie se calma aussitôt. Son père replaça son nez soigneusement. Un bruit strident se fit entendre derrière eux :

-Iiiiiiiiiiiiihh tcHiiiiiiiiiiiiii.
-À tes souhaits Micky.
-À tes souhaits Micky.
Voir le profil de l'utilisateur
loup_alpha
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 04/08/2009
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Le vampire était arrivé au bateau, il attendait que le chemin soit libre. Il fit pour une fois, vraiment preuve de discrétion et attendit que personne ne regarde dans sa direction pour se hisser sur le bateau. Sur le pont, il chercha la meilleure cachette disponible, il y avait comme un tas de couverture rangé de manière anarchique, il ne pouvait rêver mieux…

Ce qui arrivera à Thora viendra plus tard, en attendant, nous allons nous attaché aux aventures d’un autre héros, ou du moins, d’un autre personnage. Pour cela revenons un peu en arrière :

Zwiitcriizztkvizktssschtiiiiizzzzkssscrzzzzztzktssschtiiiiizzzzwiitcriizztkiiitzzzzzzkwiiiiiiits…

-Ah, ah, ouh, ouh…
-Oh, oh… C’est mieux d’faire ça derrière ?
-Ouuuuhi !


Oups c’était un peu trop en arrière…

Kwizzzztcriitzkkpittttttttzzzz…

Voilà c’est mieux. Asru, tombant du ciel. La question que vous, vous posez sans doute est : comment un archange Elfe peut faire pour tomber du ciel ? Et c’est une bonne question, plusieurs réponses peuvent être envisagées, certaines très désobligeantes, d’autres assez complexes comportant un complot de potirons vengeurs, mais finalement, c’est plus simple que ça.

Souvenez-vous ! Asru et Krokein avait suivit la bataille de Grélaga depuis les cieux. Le Nain avait donné, enfin prêté et j’insiste sur le prêté, même archange il reste un Nain avant tout. Bref, il avait prêté une amulette à Asru pour réduire les effets de la boisson, car Asru reste un Elfe. Krokein avait reprit l’amulette pour le retour. Une fois Asru hors du véhicule, le Nain lui avait lancé l’amulette, la réception fut très incertaine, voir complètement ratée, et l’Elfe déséquilibré tomba dans le vide sous les rires du Nain qui ne réalisait pas bien. Et voilà comment un archange tombe du ciel.

La tête de l’Elfe tournait un peu trop, il commença par vomir. Il ouvrit alors les bras, saut de l’ange dans le vide, enfin de l’archange. Suivit d’une série de saut périlleux avant, puis de saut très, très périlleux arrière. Il se stabilisa ensuite, laissant ses bras le long de son corps un certains temps, avant de se placer les bras en croix. Il enchaina sur une roulade latérale avant gauche, puis un carpé chassé arrière droit, il regroupa ses jambes et tourna sur l’arrière. Voyant les arbres en bas se rapprocher et sentant un danger, il se recroquevilla sur lui-même en position dite de la ‘bombe’.

Le choc fut amortit par les arbres, rompant de nombreuses branches puis arriva les branches plus grosses qui ne cédaient pas et n’amortissaient plus vraiment. Dans un monde parallèle, une entité pleine de tentacule, se mise à siffler en augmentant l’intensité, jusqu’à ce que l’archange touche le sol, là le poulpe stellaire fit un bruit d’explosion. Mais ce ne fut pas ce qu’il se passa, ni un bruit sourd de choc, nan c’était plutôt un ‘floutch’. Ce qui est bien quand on est mort, et qu’on est un archange, c’est qu’on ne sent plus la douleur, on saigne, les os se brisent, mais ça n’a rien de grave, si ce n’est que là, Asru ressemblait à un pantin désarticulé. Un pantin qui baignait dans le sang et les membres d’une demi douzaine de Gobelins… oui, donc six. Une fois qu’il reprit un peu ses esprits et qu’il replaça ses membres comme ils étaient initialement. Il porta sa main à sa tête qui paradoxalement lui faisait encore mal suite à l’absorption de boisson alcoolisé en trop grande quantité. Il regarda autours de lui, heureusement il n’y avait plus de Gobelins vivants, ces petites bêtes n’aiment pas qu’on tue leur semblables devant eux.

Cependant, non loin de lui se tenait d’étrange créatures, au nombre de trois. Elles n’étaient pas plus grandes que des Gobelins, mais une peu plus épaisses. Enfin ces trois êtres sont tellement poilus qu’il est difficile de deviner leur corpulence. Sur leur visage, on pouvait distinguer deux yeux ronds, un nez tout noir et une petite bouche qui laissait entrevoir de petites dents pointues. Deux oreilles rondes dépassaient à peine des poils au sommet de leurs têtes. Une espèce cousine aux ours en quelque sorte, mais plutôt du genre cousin éloignés, très éloignés. Ils tenaient des lances rudimentaires et de petits boucliers ronds, en voyant Asru tombé, ils avaient écrit sur leur boucliers : 10 -9.8 - 9.7. Asru ne comprenait pas bien, mais aussitôt, les trois créatures entamèrent la danses du : Youpi-je-suis-vivant-c’est-génial-merci-youhou! Asru se fit entrainer dans la danse sans vraiment comprendre ce qui se passait. Derrière lui, dans un buisson, deux yeux jaunes fixaient la scène, puis ils disparurent.
Voir le profil de l'utilisateur
Dunamis
avatar
Messages : 262
Date d'inscription : 01/08/2009
Age : 32
Localisation : Au milieu d'une grande aventure
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Rapide pour avoir la suite dite donc.
Toujours même chose, j'aime bien.
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-crepuscule.actifforum.com/forum.htm
loup_alpha
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 04/08/2009
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Content que ça te plaise, y'a un peu plus d'actions Wink

J'étais motivé à écrire cette fois.
Et puis je me suis repassé la scène d'infiltration des dizaines de fois dans ma tête, donc fallait que je l'écrive relativement vite.
J'espère pour la suite avoir un rythme un peu plus proche de celui là que les 2-3 derniers chapitres ^^
Voir le profil de l'utilisateur
Lorien
avatar
Admin
Messages : 121
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 31
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Oh oh j'ai hâte de savoir ce qu'il va arriver à Asru tiens !
Toujours aussi poilant XD
Voir le profil de l'utilisateur http://fanfictionandstories.forum-actif.net
loup_alpha
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 04/08/2009
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Il va lui arriver bien des choses...Mais quand ? c'est là toute la question ^^
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Dévoiler le secret
Revenir en haut Aller en bas
Re: Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Mwahaha (un titre plein de sens pour un récit plein de...)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Sujets similaires
-
» un écran titre pour un rogue like
» Code CSS pour que le titre des sujets ne déborde pas sur les icônes des forums?
» Ecriture noire sur fond noir pour titre sondage...
» Marge icônes et titre+description pour les sujets
» Couleur titre des widgets pour phpBB3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stories World :: Les histoires inventées :: Histoires fantastiques-